Philippe Noël

Le métadesign doit-il être design ? (Oui)

Voici quelques semaines le monde apprenait que le groupe Facebook changeait d’univers et accessoirement de nom. Une vidéo de 40 minutes, animée par Marc Zuckerberg debout devant un poêle à bois, présentait ainsi Meta et son métavers – metaverse en californien. Un univers augmenté donc, méta désignant « ce qui est sur un plan différent permettant de voir différemment le plan initial » (Olivier Ertzscheid). En d’autres termes il s’agit d’accéder en tant qu’avatar, depuis un casque ou autres lunettes connectés, à différents espaces virtuels « allant du bureau d’entreprise digital à des espaces ludiques » (Critikat). En théorie nous pouvons alors imaginer des métaespaces vierges de plan, capables d’accueillir toutes les imaginations, notamment en matière de design.

Lire la suite »Le métadesign doit-il être design ? (Oui)

Design vs Luxe

Cet été le Comité Colbert commandait à l’Ifop une étude intitulée le luxe français, une valeur sûre dans le monde qui vient. Réalisée en France, aux États-Unis et en Chine, ladite étude « souligne la prééminence de la France dans ce secteur, si désirable pour les Américains et les Chinois ». Soit, mais qu’en est-il du « mobilier, design » dans cette analyse du luxe ? 

Lire la suite »Design vs Luxe

Le luxe à portée de seconde main

Il semble loin ce jour où le prix de son recyclage intègrera celui d’un produit fini. Pour une raison simple – relevée par le prospectiviste Philippe Cahen s’appuyant sur une étude de l’OPECST : le recyclage coûte de plus en plus cher. Du coup l’économie circulaire a tendance à tourner en rond. Heureusement, le constat ne vaut pas dans tous les secteurs, dont certains tirent profit de ce nouvel engouement pour la seconde main. Enfin surtout deux secteurs, la mode et le design.

Lire la suite »Le luxe à portée de seconde main
Photo de York Christoph Riccius

Néostalgiques

Avec Matrix Resurrections cette année devrait voir ressusciter le personnage de Neo. Neo, un pseudo, mais aussi un préfixe. Néo. Nouveau. Une renaissance donc. Et c’est bien de ça dont il s’agit lorsque Françoise Fassin, Dg adjointe (et planneuse stratégique) de l’agence Initiative France, parle dans une interview au site INfluencia de « néostalgiques ». De ces nouveaux nostalgiques qui « chinent, jardinent, bricolent et jouent pendant des heures sur les vieux Atari 520 et les Commodore 64 de leur enfance ». Les aîné(e)s de la génération Y. Quand leurs cadets, ces « escape gamers » de la génération Z, « vantent les mérites de l’éloge de la fuite, [tentant] de se soustraire à une société qu’ils considèrent illégitime en s’installant à la campagne, en réaménagent leur intérieur pour le transformer en cocon protecteur, en écoutant des podcasts dans les transports ou en jouant sur leur console ».

Lire la suite »Néostalgiques